EDITO du Curé

Peut-être que le mois de Juillet n’est pas bien choisi pour vous dire que le travail est un créateur de joie. SaintPeut-être que le mois de Juillet n’est pas bien choisi pour vous dire que le travail est un créateur de joie. SaintBenoît disait que : « l’oisiveté est ennemie de l’âme ». Le travail fait partie intégrante de notre vie, il permet biensûr de gagner notre vie, de donner aux pauvres. Il participe du processus de socialisation personnelle etcommunautaire. Il est facteur d’équilibre humain et spirituel, donc c’est bien ce que je disais : créateur de joie.Joie de chercher une activité qui va nous épanouir, joie de répondre aux attentes et aux promesses. Quelémerveillement le jour où l’on se rend compte que c’est justement ce travail, dont le Seigneur choisit et le fruitet la matière, pour se donner et nous éduquer. Le Seigneur se réjouit de l’habileté à laquelle nous nous appliquonspour produire de bons fruits. Chaque fois que nous créons quelque chose de nos mains c’est à notre image quenous le faisons. Nous cheminons humblement vers un projet et voilà que nos idées façonnent déjà le beau pourobtenir du bon en faisant du bien. Il y a une grande joie, visible sans nul doute possible, qui s’exprime lorsquequelqu’un réussit des travaux, peu importe leur nature. Une certaine fierté, aussi, à accomplir quelque chose quinous paraît difficile et à recevoir les compliments face à ce travail réussi. Parfois une pointe d’angoisse, qui setraduit par le fait de minimiser sa contribution, ne sachant pas exactement si les compliments sont justifiés. Celane gomme absolument pas le contentement qui marquera durablement et qui donnera l’énergie nécessaire pourrecommencer et même pour augmenter la difficulté du travail à réaliser. Nous avons besoin de travailler tousensemble à construire ce qui nous fait être Eglise. Indispensable travail d’équipe, source d’entraide et defructueuse collaboration. Cette mise en commun de nos dons différents est source de joie, de reconnaissance, desoutien mutuel dans les difficultés qui ne manquent pas. Voilà un mois de Juillet qui pourrait bien nous trouveren tenue de service.
BON MOIS ACTIF POUR TOUS ! 

Abbé Sébastien LAOUER, votre Curé !