EDITO du Curé

La Vierge Marie est une femme à part ! Dans le sens où dès sa naissance elle est à part des autres filles car c’est Dieu qui déjà la tient sans tâches, sans péchés. Dans le vocabulaire servant à la désigner nous disons qu’elle est : « la toute pure ». Cette pureté de l’âme et du corps, cette pureté de la foi et de la justice c’est Marie qui en est l’ambassadrice. Aujourd’hui, beaucoup ont oublié que par Marie nous entrons dans la vie de l’Eglise. Elle nous y accompagne tout au long de notre pèlerinage sur la terre. L’enfant baptisé, l’enfant préparant sa communion, le jeune confirmé ou encore les couples et les malades… mettent leurs vies entre les mains de la Vierge. Elle est toujours présente pour nous, elle nous réconforte dans les moments les plus douloureux et elle est aussi cette présence joyeuse quand nous entrons dans nos églises. Marie est notre point de repère dans la nuit de nos bassesses, de nos indifférences et de notre mépris. Elle répond à l’appel de l’Ange pour enraciner, à sa suite, notre foi sur le roc. Elle provoque la surprise de la rencontre d’amour entre les personnes comme elle le fit avec Elisabeth, sa cousine. Elle pourvoit à nos manques par son intercession auprès du Christ : « faites tout ce qu’il vous dira ! » Marie nous montre par son Assomption qu’elle ne nous laissera jamais seul. Vivante à tout jamais. La Vierge Marie est un modèle qu’il nous faut suivre avec empressement pour redonner force et vigueur à ce qui en nous est déjà fortement endommagé.
BON MOIS MARIAL A VOUS TOUS !
 

Abbé Sébastien LAOUER, votre Curé !