EDITO DU CURÉ

  Tout recommence avec le Carême, nous reprenons avec ce temps l’habitude d’attendre la fête qui nous relèvera.
Carême « Quadragésima » qui signifie « quarantième » (40 Jours) (sans compter les dimanches)
fait référence aux quarante années passées au désert du peuple d’Israël, entre sa sortie d’Egypte et son entrée en terre promise.
Ce temps de quarante jours renvoie bien évidement aussi aux quarante jours passés par le Christ au désert entre son baptême et le début de sa vie publique.

Nous entrons tous ensemble dans ce temps symbolique de quarante jours qui marque notre préparation à de nouveaux commencements.
Au désert, le Christ a mené un combat spirituel dont il est sorti victorieux.
A sa suite, il ne s’agit pas de faire des efforts par nos propres forces humaines
mais de le laisser nous habiter pour que nous fassions sa volonté et nous laisser guider par l’Esprit.
Ce temps de Carême, nous invite à nous donner les moyens concrets, dans la prière, la pénitence et l’aumône
pour nous aider à discerner les priorités de nos vies.

Le temps qui s’ouvre à nous est un temps autre qui incite à une mise à l’écart pour faire silence et être ainsi réceptifs à la Parole de Dieu.
Que notre Carême soit ce temps où nous mesurons toutes nos fautes et nos faiblesses
et qu’il nous permette de les combattre pour mieux arriver à suivre Jésus.
Prions sans relâche, seul ou ensemble, en partageant plus avec les autres,
même s’il nous faut nous priver un peu de notre confort et de nos moyens matériels.
Ce temps de Carême est un temps pour les autres : ce n’est plus toujours « moi d’abord ».
Dégageons de la place dans nos vies pour Dieu et pour les autres en nous laissant conduire spirituellement.

BON CARÊME A VOUS TOUS !

Abbé Sébastien LAOUER, votre curé