EDITO du Curé, Novembre 2018

La Musique automnale du mois de Novembre, marque toujours pour nous tous, le temps du souvenir. Souvenir de nos frères aînés dans la foi : les Saints. Souvenir de nos frères aimés dans l’intimité : nos proches défunts et souvenir de nos frères tués au combat : nos héros. Voilà le mois de Novembre qui nous livre son cortège de souvenirs, ses temps de prières et de nostalgie. Et pourtant ce mois se finit par la fête, fête du Christ notre Roi, fête de la joie et de l’espérance, prémices d’une nouvelle année liturgique, prémices d’un temps d’avant Nativité qui nous permet déjà de contempler ce Messie qui va arriver. Le Christ est définitivement une fête à Lui seul. Il nous convoque à la joie des temps à venir, il nous convoque à la joie des souvenirs : Le Christ est le roc sur qui tout homme peut tenir. Offrons-lui par nos musiques et par nos chants, la fête qu’il mérite ainsi nos deuils, nos larmes ne seront plus que prières et espoir, vers un horizon nouveau qui se lève déjà. Cet horizon, c’est nous qui le construisons jour après jour, c’est nous chrétiens qui le contemplons dans nos actions, nos démarches, dans le soin que nous mettons à entretenir notre mémoire des évènements qui font notre histoire. Que le Christ-Roi de l’Univers nous donne de ne faire à personne ce que nous redouterions pour nous même. Qu’Il accomplisse en nos vies ce qui fait nos baptêmes, à savoir d’être déjà en marche vers le Royaume où tous nos proches s’aiment. Dès maintenant, soyons les porte- paroles de l’Evangile qui peut à chaque instant réconforter nos âmes fragiles. 

BON MOIS DU SOUVENIR A VOUS TOUS !

 Abbé Sébastien LAOUER, votre curé