EDITO du Curé

A quoi bon se souhaiter « Bonne Année » si au fond nous ne sommes pas sincères ? A quoi bon se réitérer des vœux de bonheur, de santé et de paix si c’est pour que notre monde soit chamboulé par notre agir qui n’est pas respectueux et malhonnête. Et si Dieu pour cette nouvelle année nous redonnait une autre chance pour nous améliorer en vérité : que voudrions-nous qu’Il change en nous ? Pour certain rien du tout : eux sont les meilleurs. Pour d’autres certainement qu’Il gomme quelques kilos et leurs redonne une image de rêve et pour les plus humbles un peu de temps pour revoir ceux qui sont restés en 2021 et qui n’ont pu franchir cette nouvelle année. Peu importe ce que nous demanderions à Dieu pour nous, pourvu que cette nouvelle année puisse redonner aux chrétiens le sens d’une vie connectée à celle du Christ. Ainsi, c’est Lui qui nous accordera ses bienfaits. Il nous redonnera confiance dans les épreuves, Il donnera l’assurance à ceux qui le prie d’être privilégiés d’avoir comme soutien un Dieu bon et plein d’amour. Revenir à Dieu de tout notre cœur et de toute notre âme pour une année sans failles, voilà peut-être un souhait que nous pourrions émettre ? Et si notre communauté de paroisses se démarquait des autres en s’inscrivant pourquoi pas dans un thème d’Année. Alors nous allons essayer de nous y engager du moins pastoralement pour notre communauté. Il ne faut pas voir en ce thème une contrainte mais une chance pour nous d’avancer autrement et de pouvoir témoigner dans le monde. Nous pouvons être des personnes qui se rassemblent pour prier dans un esprit fraternel et paisible. Je lance donc pour notre communauté de paroisses cette nouvelle expérience et l’Année 2022 aura pour thème : « Une année sans jalousie ».
BONNE ET SAINTE ANNEE 2022 A VOUS TOUS !

Abbé Sébastien LAOUER, votre Curé !

 

 

3ème Semaine du Temps Ordinaire - C

"Il m'a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres,

annoncer aux captifs leur libération" Luc 4,18

 

La Parole s'accomplit !

Jésus lit un passage du livre d'Isaïe.

Sa lecture révèle qu'il vient accomplir cette Parole.

Car la Parole de Dieu n'est pas le récit de temps anciens,

héroïques et révolus.

Non, elle nous engendre, nous vivifie.

Lisons-la, prions-la, prenons le temps de la méditer.

Par elle, laissons-nous façonner et sanctifier. 

 

23janvier